Lift07 en français

8 février 2007

Daniela Cerqui (anthropologue) : vers une société de cyborgs ?

Filed under: LIFT07 — Daniel Kaplan @ 5:02

Daniel CerquiDaniela Cerqui est anthropologue et travaille à comprendre quel type de société nous créons au travers du développement des technologies omniprésentes et associées au corps. Il s’agit selon elle, non pas d’évaluer l’impact des technologies, mais de comprendre en amont pourquoi nous développons ces technologies, quel imaginaire, quel projet sont à l’œuvre.

Voir aussi l’interview de Daniela Cerqui dans Internet Actu : « Allons-nous devenir autre chose qu’humains ?

Dans ce but, elle est entrée en collaboration avec le chercheur britannique Kevin Warwick, dont la démarche de recherche l’a conduit par deux fois à s’implanter une puce dans le corps – le second dispositif étant directement connecté à son nerf médian, ce qui lui a finalement permis de commander à distance des machines ou des robots à partir de ses impulsions mentales, ainsi que de « sentir » le retour de la machine, par exemple une résistance.

Dans une telle démarche, il ne s’agit plus seulement d’utiliser la technologie à des fins thérapeutiques ou réparatrices, mais bien d’augmenter les capacités humaines. Par exemple, la femme de Warwick s’est également fait injecter une petite électrode grâce à laquelle le système nerveux de Kevin pouvait communiquer directement avec celui de son épouse.

La question qui intéresse Daniela Cerqui est de savoir quels standards de performance, d’action, voire d’être, peuvent émerger à partir de telles recherches. Aujourd’hui, les recherches de Warwick paraissent extraordinaires, voire choquantes. Mais nous avons en même temps tendance à considérer toute recherche technologique comme légitime, et par la suite, nous nous habituons petit à petit à accepter ce que nous considérions auparavant comme inacceptable. Par exemple, lorsque Warwick s’est fait implanter sa première petite puce RFId en 1998, cela paraissait absurde – alors qu’en 2004, des boîtes de nuit implantent de telles puces sous la peau de leurs clients et qu’en 2007, des milliers de patients américains en ont une. Est-ce que Kevin Warwick avait raison avant les autres ? Ou bien y a-t-il des frontières à fixer à ce que nous considérons ou non comme humain ?

La frontière entre recherches légitimes et illégitimes ne peut pas être tracée très aisément. La même technologie qui permet des usages thérapeutiques est immédiatement utilisée à des fins de commodité ou d' »amélioration de l’humain ». Le passage est insensible, invisible, il se fait toujours.

Pour certains chercheurs tels que Warwick (et beaucoup d’autres), poussés au bout, l’idée d’aller vers un « post-humain » n’est pas choquante. Nous ne les suivons pas en général, nous en rions même. Mais l’idéologie de la « société de l’information », considérée comme une nouvelle ère, dans laquelle la valeur suprême est la rapidité d’accès à toute l’information, nous emmène dans cette direction. Les implants de Kevin Warwick ne sont qu’un pas de plus vers la mise en œuvre de cette « société de l’information ». En ce sens, nous suivons tous Warwick. Pour aider les quadriplégiques nous les connectons à des ordinateurs, pas pour qu’ils puissent récupérer le mouvement, mais qu’ils puissent communiquer… ce qui montrerait que nous sommes déjà en train de nous éloigner de la nature humaine.

Remarque personnelle : derrière ces réflexions qui, comme on pouvait s’y attendre, on pris une partie de l’audience à rebrousse-poil, Daniela Cerqui ne cherche pas à fixer des barrières fixes, mais à nous pousser à prendre conscience de ce que nous faisons, et à nous interroger sur les fondements, les motivations et les conséquences de ces actions.

Tag :

Un commentaire »

  1. je suis scénariste et j’ai écris un film sur les néandertaliens qui évoque les origines de l’hommo dont celui-ci a honte. J’aimerais vous envoyer mon scénario pour que vous me disiez ce que vous en penser.merci pour toute réponse qui me sera donner

    Commentaire par bouguerra — 27 mai 2009 @ 5:04


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :